Majestan > Blog > Histoires d'abeilles, de cire, de plantes et sorcellerie. > De Jupiter et de l’Abeille, fable, Ésope.

De Jupiter et de l’Abeille, fable, Ésope.

De Jupiter et de l’Abeille, fable, Ésope.De Jupiter et de l’Abeille, fable, Ésope.

Pourquoi l’abeille meurt-elle lorsqu’elle pique ? Majestan vous révèle un secret bien gardé !

Ésope (VIIe-VIe siècle av. J.-C.) est un écrivain grec à qui on attribue la paternité de la fable comme genre littéraire. Ses fables ont notamment inspiré jean de La Fontaine et de très nombreux écrivains.

Dans un ouvrage de Gilles Corrozet (1510 – 1568, Paris), écrivain et imprimeur français, nous avons retrouvé une magnifique fable sur les abeilles, traduite du Grec en Français. A notre connaissance, cet ouvrage, qui date de 1542 (sous François Ier), est le premier à exposer cette fable en français et en vers.

Cette fable est reprise sous forme de courts récits dans des ouvrages antérieurs ou postérieurs sous le titre “La mouche de Jupiter” (voir image plus bas en gothique tirée d’un ouvrage de 1526 “Les subtiles fables d’Ésope”), ou encore “De Jupiter & d’une abeille” au 17ème. Ces textes sont sans doute plus proches de l’original, car Ésope écrivait en prose.

A cette époque, l’abeille domestique Apis Mellifera Mellifera est dénommée mouche à miel, d’où le nom original de la fable “La mouche de Jupiter” ou “De Jupiter & de la Mouche”

fable abeilles

De Jupiter & de la Mouche. Fable. LXXXlX.

La mouche à miel (1) pour faire sacrifices
Aux justes dieux, de leurs grands bénéfices,
A Jupiter le plus grand dieu du ciel
Fait un présent du meilleur de son miel:

Dont lui joyeux de telle oblation
Lui octroya que la pétition
Qu’elle serait, lui serait accordée
Tout aussitôt que serait demandée.

La Mouche donc sa prière faisant,
De mauvais cœur ainsi lui va disant:

Très puissant Dieu concède à ton ancelle (2),
Et lui permettez que celui là ou celle
Qui me prendra mon miel furtivement,
De mon piquant soit atteint vivement:
Et à l’instant qu’il souffrira piqûre
Il tombe mort sans qu’aucun le secourt.

Lors Jupiter douteux de l’oraison
Lui répondit, ce n’est pas la raison:

Mais je permets, et le veut en ce point
Que si quelqu’un de ta piqûre est poing
Et il advient que l’aiguillon demeure
Dedans sa chair, il faut lors que tu meurs.

En l’aiguillon consistera ta vie
De qui tu as de poindre
(3) tant d’envie:

c’est ton loyer car qui prie ou souhaite,
Qu’à son prochain mort ou perte soit faite,
Le mal requis (ainsi qu’il est bien juste)
Tombe dessus le suppliant injuste.

(1) Mouche à miel : abeille.
(2) Ancelle : servante.
(3) Poindre : piquer.

Gilles Corrozet propose une morale :

Morale fable abeilles

Les subtiles fables d’Ésope (1526), écriture gothique.
fable abeilles Jupiter 01

Gravure augmentée “La mouche de Jupiter” à partir d’un original plus ancien de Egidius Sadeler. source: BNF, fables des animaux, 1618.
fable abeilles

Nous sommes heureux de pouvoir faire partager cet article au plus grand nombre, notamment aux étudiants; vous pouvez utiliser cet article et le copier en ajoutant un lien vers cette page comme source.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France + lien hypertexte vers cette page. http://www.majestan.com/blog/histoires-abeilles-cire-sorcellerie/de-jupiter-et-de-l-abeille-fable-esope/


   
        Pin It